La troisième vague d’appel à projet des ministères des Sports et de la Santé pour l’obtention du label « Maison Sport-Santé » (MSS) a récompensé les dossiers de trois nouvelles structures EPGV.

Lancée l’été dernier, la 3e vague d’appel à projet afin d’être labellisé « Maison Sport Santé » a récompensé les efforts de trois structures EPGV : le Comité Départemental du Jura et les Comités départementaux de la Martinique et de La Réunion. Ces trois structures, que nous félicitons, viennent ainsi rejoindre les Codep de l’Aveyron et du Nord, ainsi que le club GV Akhilleus, eux aussi labellisés lors des deux premières vagues. Le monde associatif représente plus de la moitié des dossiers déposés (51 %) et cette 3e vague a enregistré 269 dossiers pour 151 structures lauréates.

Pour rappel, les Maisons Sport-Santé participent à répondre aux besoins de personnes ayant conscience de la nécessité d’une pratique d’activité physique et sportive, aux personnes souffrant d’affections de longue durée ou de maladies chroniques pour lesquelles la pratique d’activité physique adaptée est prescrite par le médecin, mais aussi à celles qui, jusqu’α présent, étaient très éloignées de la pratique.

Les Maisons Sport-Santé permettent à ce public prioritaire et aux personnes qui le souhaitent d’être prises en charge et accompagnées conjointement par des professionnels de la santé et du sport afin de suivre un programme sport-santé personnalisé qui réponde à leurs besoins et leur permette de s’inscrire dans une pratique d’activité physique et sportive durable.

360 000 personnes aidées

Depuis leur lancement en 2019, les Maisons Sport-Santé ont accompagné environ 360 000 personnes, dont de nombreux patients diabétiques ou souffrant de maladie coronaire, de polyarthrite rhumatoïde évolutive, d’insuffisance cardiaque grave ou encore des victimes d’un accident vasculaire cérébral invalidant. Elles accompagnent également les femmes pendant la grossesse ou le postpartum, mais aussi les personnes avançant en âge afin de lutter contre la perte d’autonomie et de prévenir les chutes. Aujourd'hui dans un contexte de crise sanitaire, les Ministères avancent aussi que « les programmes de reconditionnement par l’Activité Physique Adaptée proposés par les Maisons Sport-Santé et les structures partenaires de proximité peuvent notamment aider les patients post-Covid à lutter contre les séquelles de la maladie, en particulier l’asthénie, à recouvrer leur autonomie et leur condition physique. »

Une 4e et dernière vague de candidatures

Une quatrième vague d’appel à candidature sera lancée en de début mars (clôture en juin). Ce sera la dernière avant un temps de travail décrété par les Ministères pour « tirer un premier bilan, renforcer les critères d’obtentions et de reconduction du label et valoriser ce label », précisent les institutions gouvernementales.

Le prochain appel à candidature ne sera donc pas prévu avant le 2e semestre 2023. Il est donc l’heure de se placer dans un réseau « MSS » qui compte aujourd’hui 436 structures labellisées sur les 500 qu’espérait obtenir le Gouvernement lors du lancement de l’opération.

Les 6 maisons Sport-Santé EPGV